Comment travailler en sécurité sur un échafaudage roulant ?

L’échafaudage roulant est un équipement qui permet d’effectuer facilement les travaux en hauteur qui requièrent de nombreux déplacements. En effet, grâce à ses roues, il est possible de le déplacer d’un endroit à un autre sans le démonter. En outre, c’est un dispositif stable. Cela signifie qu’en dépit de la présence de roues et de la possibilité de le déplacer, vous pouvez toujours travailler sans crainte sur cet échafaudage. Il vous suffit de prendre quelques précautions. Voici comment vous devez faire pour y arriver.

Commencez par choisir un échafaudage roulant de la meilleure qualité

Il est possible de travailler en hauteur en toute sécurité grâce à un échafaudage de maçon roulant, mais vous devez prendre certaines précautions. L’une d’elles consiste à choisir un modèle de qualité. Dans ce cas, votre échafaudage roulant doit respecter certains critères.

Le matériau

Vous avez le choix entre l’aluminium, l’acier galvanisé et les fibres de verre. L’aluminium permet de bénéficier d’un équipement robuste, léger et maniable. L’échafaudage en aluminium est en mesure de supporter une charge allant jusqu’à 250 kg sur son plateau. Il est recommandé pour les travaux techniques en intérieur qui requièrent des déplacements et une manipulation constante. Il est déconseillé de l’utiliser pour les travaux lourds de construction et de maçonnerie ou lorsqu’il y a des risques d’électrocution.

De son côté, l’acier galvanisé permet d’obtenir un équipement solide, rigide et résistant aux chocs. L’échafaudage en acier galvanisé est stable. Il peut supporter une charge allant jusqu’à 450 kg. Il est parfait pour les chantiers mixtes en intérieur comme en extérieur. Il est possible de l’utiliser même en cas de matériaux lourds et salissants. En revanche, il est aussi déconseillé d’utiliser ce modèle en cas de risques d’électrocution. Si vous désirez avoir un modèle d’échafaudage roulant non conducteur, vous devez opter pour un échafaudage en fibres de verre. Son plateau peut supporter jusqu’à 250 kg. Il est aussi robuste et stable.

Les dimensions

La hauteur de votre échafaudage doit être choisie en fonction de la hauteur à laquelle vous allez travailler. L’équipement doit être assez élevé pour vous permettre de travailler facilement à la hauteur souhaitée. Sachez toutefois que les échafaudages de moins de 3 mètres sont appropriés pour les petits travaux en intérieur. Pour les travaux à une hauteur moyenne, il faut préférer un échafaudage de 3 à 5 mètres de hauteur. Les échafaudages dont la hauteur est supérieure à 5 mètres sont, quant à eux, recommandés pour les travaux importants.

La capacité de charge et les normes de sécurité

La charge maximale que peut supporter l’échafaudage est aussi un point important. Pour connaître la charge adaptée à vos besoins, vous devez prendre en compte le poids des salariés qui doivent travailler en hauteur, des outils indispensables pour effectuer les travaux et des matériaux.

L’échafaudage roulant choisi doit aussi respecter les normes de sécurité. Les modèles plus petits doivent être conformes à la norme NF P93-250. Quant aux modèles plus grands, ils doivent respecter la norme NF HD 1004. En outre, les deux catégories doivent être conformes à la norme NF E85-200.

échafaudage ouvrier

Comment installer et fixer l’échafaudage ?

Avant toute chose, vous devez savoir que l’installation d’échafaudage doit être réalisée par un professionnel pour plus de sécurité. Pour installer et fixer un échafaudage, vous devez respecter quelques règles et suivre certaines étapes. Avant toute chose, il est primordial de préparer l’endroit où sera installé l’équipement. Vous devez débarrasser les lieux de tout ce qui peut être encombrant et rendre votre installation instable. Mettez le sol à niveau.

Il faut éviter d’installer votre échafaudage sur un sol trop meuble ou boueux. Cela peut faire tomber votre équipement à tout instant. Pour ce type de sol, vous pouvez d’abord procéder à un nivellement avec du gravier. Cela vous permet d’avoir un sol plus dur et plus stable. Vérifiez aussi qu’il n’y a pas de câbles aériens.

Après cette étape, il faut s’assurer que toutes les pièces et tous les accessoires nécessaires sont disponibles et en bon état. Vous pouvez ensuite passer à l’assemblage des différentes parties en suivant les instructions du fabricant. Veillez à ce que tous les éléments s’emboîtent convenablement. Toutes les fixations doivent aussi être bien serrées.

Assurez-vous que les roues sont solidement fixées et que les freins sont en bon état. Ce sont eux qui vont empêcher l’échafaudage de se déplacer pendant que vous l’utilisez. Prenez également le temps d’ajuster votre équipement afin qu’il atteigne la hauteur convenable. N’oubliez pas de vérifier la stabilité de l’équipement avant de l’utiliser.

Portez un équipement de sécurité approprié sur l’échafaudage

Vous devez aussi porter un équipement adapté lorsque vous travaillez en hauteur sur un échafaudage. Cet équipement de protection individuelle permet de vous protéger contre de nombreux risques auxquels vous êtes exposés pendant votre travail. Il s’agit entre autres des vêtements de travail, des chaussures de sécurité, du casque de protection, des lunettes de protection, des gants, du harnais anti-chute et de l’absorbeur d’énergie.

Les vêtements de travail vous permettent d’être à l’abri en cas d’intempéries. Les chaussures de sécurité sont des chaussures montantes qui permettent de limiter les risques de glissades. Le casque de protection protège votre tête contre les chutes d’objet et les éventuels coups à la tête. Les lunettes de protection empêchent la lumière du soleil de vous aveugler pendant votre travail en hauteur. Elles protègent aussi vos yeux contre les volatiles et autres objets volants.

Les gants servent à vous protéger contre les objets pointus et le froid. De son côté, le harnais anti-chute permet de répartir les efforts sur les parties solides du corps en cas de chute. Quant à l’absorbeur de chute, il permet d’amortir la chute et d’éviter les lésions sur le corps humain.

Soyez prudent lors de vos déplacements

Pour garantir votre sécurité au cours de l’utilisation d’un échafaudage roulant, vous devez aussi être prudent au cours de vos déplacements. Avant de déplacer votre équipement, vous devez d’abord descendre. Personne ne doit se trouver sur l’échafaudage au moment de son déplacement. Aucun objet ne doit non plus être laissé sur le plateau. En effet, une mauvaise manipulation sur un sol inégal peut faire basculer votre équipement et entraîner une chute de hauteur.

Excepté cela, il est aussi nécessaire de contrôler l’état du sol avant toute manœuvre. La surface sur laquelle l’échafaudage va être déplacé doit être plate, stable et dépourvue de débris et de fissures. Il ne doit pas y avoir de câble aérien dans cet espace. Tout cela peut déséquilibrer l’équipement et engendrer son basculement. Pendant le déplacement, vous devez évoluer lentement et veiller à l’équilibre de votre échafaudage. Après le déplacement, prenez le soin de bloquer à nouveau les roues afin de stabiliser l’équipement.

blocage roue

Assurez-vous d’être conscient de votre environnement à tout moment

Durant votre travail sur l’échafaudage, vous devez rester conscient de tout ce qui vous entoure. Cela vous permet de bien réagir en cas de risque. Vous devez être attentif aux conditions météorologiques. Le vent, la pluie et divers autres aléas peuvent perturber la stabilité d’un échafaudage, particulièrement roulant. Dans de pareilles circonstances, il faut le plus souvent arrêter le travail et descendre le temps que tout se calme.

Vous devez aussi porter une attention particulière aux charges que vous mettez sur l’échafaudage. Cette dernière ne doit pas être excessive. Vous devez donc contrôler au fur et à mesure le nombre de personnes qui monte et la quantité de matériaux. Si nécessaire, n’hésitez pas à faire descendre des personnes ou des matériaux pour éviter l’effondrement de l’installation. Soyez aussi attentifs à la présence de câble ou d’objets tombant des étages supérieurs. Si possible, ajustez votre position pour éviter ces éventuels dangers.

Une inspection systématique avant utilisation

Avant d’utiliser votre échafaudage, vous devez procéder systématiquement à son inspection. L’inspection doit être faite à chaque début de poste et après la réalisation de travaux susceptibles de porter atteinte à l’intégrité structurelle de l’équipement. Lors de cet examen, vous devez vous assurer que l’échafaudage est stable et installé selon les normes de sécurité. À cet effet, vous devez examiner toutes les pièces et parties de l’équipement. Il vous faut bien inspecter les roues, les garde-corps, les freins, le système de verrouillage, etc. Vous devez vérifier qu’il n’y a pas de pièces manquantes ou endommagées.

Les roues doivent être bien fixées et ne doivent pas montrer de signes de corrosions. Assurez-vous que les fixations et les raccords sont correctement mis et qu’ils sont en bon état. Il ne doit manquer aucune pièce. Aucune pièce ne doit non plus être relâchée. S’il s’agit d’une première utilisation, faites également un test de charge afin de vous assurer que le dispositif est en mesure de supporter le poids que vous avez prévu. L’idéal est que votre équipement soit capable de supporter 4 fois la charge prévue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 4 =