Formation à la vérification générale périodique sur engin de levage

Accèder à toutes les nouvelles informations dans le milieu de l'entreprise et du business en ligne

Formation à la vérification générale périodique sur engin de levage

image-engin-de-levage

La vérification périodique des engins de levage est une obligation. En effet, le marché d’emploi n’est pas encore saturé, mais on ne recrute que des diplômés dans le domaine. À cet effet, pour quelle formation opter pour devenir technicien en vérification générale et périodique des engins de levage sur les chantiers de grands travaux ?

Comment devenir vérificateur général des engins de levage ?

La formation pour devenir VGP des engins de levage exige juste quelques prérequis en maintenance industrielle et en mécanique. Disposer déjà d’un tel bagage vous raccourcit considérablement la durée de votre formation.

Sinon vous en avez pour juste 2 jours de travaux pratiques et quelques données théoriques pour vous offrir des connaissances juridiques sur le VGP. Car à l’issue de la formation, vous maîtriserez les aspects juridiques de la prévention des accidents du travail. Les connaissances indispensables pour mener à bien votre activité sur les engins de levage sont :

  • L’étude de la technologie des câbles ;
  • L’analyse de la technologie de chaînes et des accessoires ;
  • La technologie et la méthodologie de la vérification périodique.

Il vous sera transmis également la réglementation applicable aux vérifications périodiques des appareils de levage. Si possible, les formateurs vous feront aussi un rappel des techniques mécaniques et hydrauliques.

Où suivre la formation en VGP ?

Des instituts proposent des formations sous forme de séminaire de deux jours pour les intéressés. Ils font des formations pratiques sur les équipements directement, vous montrant directement les techniques et les méthodologies nécessaires pour réaliser convenablement votre métier. Vous pouvez vous rapprocher des établissements comme :

  • HConform
  • Apave
  • AfaContrôle

Tous ces établissements ont développé une expertise dans la vérification qu’ils transmettent gracieusement. Ils façonnent des programmes adaptés à la vérification de vos engins de levage quels qu’ils soient et vous donnent toutes les connaissances dont vous avez besoin pour bien vérifier vos machines.

Quel est le coût des formations?

Le coût des formations est fixé selon les modules, les machines et la durée que cela nécessite. Généralement pour l’acquisition des données basiques pouvant vous permettre d’exercer déjà, le métier de vérificateur général des machines, il vous faut au moins 780 euros.

La formation basique dure deux jours et vous donne droit à une certification pour vérifier les engins de levage. Pour une formation plus complexe, les modules sont étendus sur 15 jours. Dans ce cas, le prix est à négocier directement avec l’établissement chargé de vous dispenser la formation.

Par ailleurs, la formation en vérification des engins de levage est à renouveler tous les 5 ans. Ce recyclage est nécessaire pour vous mettre à la pointe de l’évolution technologique des équipements. Les lois ne cessant pas d’évoluer, une mise à jour des textes juridiques est nécessaire sur cette période.

Comment choisir votre formation en VGP ?

Si vous cherchez une formation VGP, il n’est pas question de la choisir au hasard. Il est important de prendre le temps de bien la sélectionner. Nous allons donc vous donner quelques conseils pour y arriver. Le prix en fait évidemment partie, mais nous l’avons déjà évoqué sur notre page. Nous ne reviendrons donc pas sur le sujet. Par contre, vous avez d’autres points à regarder.

Le contenu de la formation

Pour commencer vous devez regarder le déroulement de la formation. Vous vous en doutez, vous aurez forcément :

  • une partie théorique
  • de la pratique
  • une évaluation

Au niveau de la théorie, vous ne pourrez pas échapper au côté législatif, car vous le savez tout est réglementé. Les risques liés à votre profession seront aussi abordés, dans le but de limiter les accidents et les frais supplémentaires. Cela peut notamment concerner les risques juridiques. Enfin, vous aurez le droit à une présentation détaillée des différents contrôles, ainsi que le rythme des contrôles à respecter en fonction des machines. 

Lors de la pratique, vous apprendrez à appliquer la réglementation VGP. Évidemment, les différents points de contrôle vous seront expliqués. Aussi, à la fin de la formation, vous saurez également utiliser les outils indispensables à la réalisation d’un contrôle. En effet, vous devrez passer une évaluation théorique et pratique. 

Si vous désirez en savoir plus au sujet de la formation, nous vous invitons à découvrir cet autre article. Vous verrez qu’il en existe plusieurs, suivant ce dont vous avez besoin. Par exemple, vous pouvez sélectionner une formation VGP pour gérer la vérification d’un hayon, d’un chariot élévateur, d’un engin de terrassement ou de levage.

La notoriété 

Il est aussi conseillé de prêter attention aux avis des clients. Cela peut vous permettre de faire votre choix plus facilement. Pour cela, ne lisez pas uniquement les avis postés sur le site qui organise la formation. Ils seront forcément tous positifs et cela ne sera pas forcément le reflet de la réalité. Faites donc une recherche sur internet. À titre d’information, les avis postés sur Google sont particulièrement fiables. Bien entendu, il ne faut pas uniquement regarder la note. Prenez le temps de lire les commentaires. Vous saurez ainsi ce qu’il en est réellement. 

En plus des avis, vous pouvez aussi vous renseigner sur l’expérience de l’agence de formation. Forcément, plus l’entreprise existe depuis plusieurs années, plus vous avez de chance d’avoir une formation de qualité. 

L’organisation de la formation 

Ici, vous devez vous intéresser à plusieurs choses. L’une d’entre elles concerne les supports mis à votre disposition durant la formation. Cela peut être les documents techniques et commerciaux. Certaines formations vous donnent aussi accès à la documentation de note de frais, de plan de prévention, de carnet de maintenance…

La durée de la formation et sa localisation font également partie de l’organisation. Cela peut aussi peser dans la balance pour vous permettre de faire votre choix. 

Pourquoi faire une formation VGP ? 

Il ne faut pas uniquement s’arrêter au fait que les contrôles VGP soient obligatoires. Aussi, si vous avez une entreprise et que vous utilisez des engins dans votre activité, vous avez tout intérêt à suivre une telle formation. Ainsi, vous serez autonome dans la gestion des contrôles. Cela vous fera gagner du temps et de l’argent. Vous vous en doutez, il est donc préférable de sélectionner une formation complète, pour que vous puissiez avoir une autonomie la plus grande possible. 

Ces contrôles sont indispensables pour déceler des défauts sur votre matériel, et donc, de limiter le risque d’accident et les pannes. Une machine qui ne fonctionne pas peut vous faire perdre du temps et de l’argent. Il en sera de même si votre personnel se blesse à cause de cela. 

Sachez aussi que le risque ne concerne pas uniquement votre personnel. Cela peut aussi impliquer le public, si vous recevez des clients dans vos locaux. Par exemple, cela peut être le cas si vous avez un point de vente ou si vous louez des box de stockage pour n’en citer que quelques-uns. 

Vous l’avez compris, il ne vous reste plus qu’à sélectionner votre formation. Cela devrait être chose facile avec les conseils que nous vous avons donnés.