Génie civil : quel est le but de la topographie ?

La topographie est une technique qui permet de faire une description de la configuration d’un terrain, avec tous ses points caractéristiques. Grâce aux éléments recueillis, chacun de ces points doit être positionné dans l’espace et permettre une représentation graphique appelée plan topographique.

Le rôle du topographe sur un chantier

Le topographe est un expert des mesures de terrain. Son expertise est incontournable sur les chantiers de grande taille où il peut réaliser le relevé topographique ainsi que d’autres travaux. Ce professionnel peut intervenir avant, au cours et à la fin du chantier. Avant que les travaux ne démarrent, le rôle du topographe consiste à effectuer des relevés métriques afin de connaître les limites du terrain à exploiter. C’est une étape incontournable pour la définition du bornage et des limites juridiques du terrain sur lequel la construction doit être réalisée. Le topographe réalise dans un premier temps les relevés sur des cartes détaillées, un plan cadastral ou tout autre type de plan existant pouvant servir à identifier le terrain destiné à accueillir la construction. Une fois ce repérage effectué, il doit se rendre sur le terrain afin de réaliser la reconnaissance réelle des mesures des cartes.

Au cours des travaux, le rôle du topographe consiste à réaliser la phase d’implantation. Cette tâche consiste à reporter de manière physique sur le terrain l’ensemble des mesures prises au préalable sur les cartes. L’expert va donc sur terrain pour s’assurer que les mesures sont bien respectées, permettant à l’équipe de constructeurs afin de ne pas dépasser les limites du terrain et empiéter sur la propriété d’autrui.

Après la livraison du chantier, le topographe doit intervenir dans la phase de récolement, opération qui consiste à s’assurer que la construction soit parfaitement conforme au projet de départ. Le travail de ce professionnel peut aussi s’inscrire sur le long terme, par la réalisation de ce que l’on appelle l’auscultation. Il faut pour cela observer les constructions dans leur évolution et noter les déformations si ces dernières apparaissent.

TOPOGRAPHIE

Les facteurs à prendre en compte lors de la lecture de cartes topographiques

Le but de la topographie est de prendre la mesure de l’ensemble des caractéristiques d’un terrain afin de les représenter sur un plan. Selon vos besoins, de nombreux éléments peuvent figurer sur le rendu final, notamment les niveaux du terrain, les routes, les arbres, les étendues d’eau, les bâtiments, les collines ainsi que les réseaux.

La représentation à l’échelle d’un terrain peut être indispensable pour divers acteurs : entreprises de BTP, architectes, propriétaires, mairies, communes, bureaux d’études… Une fois que toutes les données sont récoltées sur le terrain, leur exploitation peut se faire de diverses manières.

Une carte topographique a la spécificité de proposer une illustration détaillée et exacte des éléments anthropiques et naturels se trouvant sur le terrain. Cela peut être les courbes de niveau, les altitudes, les lignes de transport d’électricité, les chemins de fer, les routes, les rivières, les fleuves, les lacs… Ainsi, la carte topographique permet d’avoir une représentation bidimensionnelle du paysage terrestre à trois dimensions. Leur échelle est généralement de 1/50 000.

Lors de la lecture de cartes topographiques, il est important de prendre en compte plusieurs facteurs pour interpréter correctement les informations qu’elles contiennent. Voici quelques-uns des principaux facteurs à considérer.

L’échelle de la carte

L’échelle indique la relation entre les distances sur la carte et les distances sur le terrain. Plus l’échelle est grande (par exemple, 1 :25 000), plus les détails seront visibles, mais la zone couverte sera plus petite. Une échelle plus petite (comme 1 : 100 000) couvrira une plus grande région, mais avec moins de détails.

La légende

La légende de la carte donne des informations sur les symboles, les couleurs et les lignes utilisés sur la carte. Elle vous permet de comprendre ce que représentent les différentes caractéristiques géographiques, comme les rivières, les routes, les courbes de niveau, les forêts, etc.

Les courbes de niveau

Les courbes de niveau sont des lignes qui connectent des points d’égale élévation. Elles montrent la topographie du terrain et vous aident à visualiser les variations d’altitude.

Les points de repère

Recherchez des points de repère tels que les sommets de montagnes, les lacs, les rivières, les routes, les bâtiments et d’autres caractéristiques notables pour vous orienter.

Les coordonnées géographiques

Les coordonnées, telles que la latitude et la longitude, peuvent être fournies sur la carte et vous aideront à vous situer avec précision.

Les pentes et les reliefs

Les lignes de contour, en plus de montrer l’altitude, peuvent également indiquer la pente du terrain. Des pentes plus raides sont représentées par des courbes de contour rapprochées.

Comment la topographie affecte les projets de construction ?

La topographie, c’est-à-dire la configuration naturelle du terrain, a un impact significatif sur les projets de construction. Elle influence de nombreux aspects de la conception, de la planification et de la réalisation de projets de construction. Par exemple, lorsqu’un terrain est irrégulier, vallonné ou incliné, il est souvent nécessaire de procéder au nivellement. Cela peut impliquer l’excavation de zones surélevées et le remblayage de zones basses pour créer une surface plane et stable pour la construction. Le coût de nivellement dépendra de la complexité de la topographie.

En outre, la topographie peut influencer la manière dont l’eau s’écoule sur le terrain. Les plans de drainage doivent être adaptés à la topographie pour éviter l’accumulation d’eau autour des bâtiments. L’eau de pluie doit être correctement canalisée, ce qui peut nécessiter des systèmes de drainage tels que des fossés, des drains souterrains ou des bassins de rétention.

Enfin, la topographie peut déterminer le type de fondations nécessaires pour un bâtiment. Sur un terrain en pente ou sujet à des glissements de terrain, des fondations spéciales, comme des pieux ou des murs de soutènement, peuvent être nécessaires pour garantir la stabilité du bâtiment.

Les domaines d’application de la topographie dans la construction

Avant tout, la topographie est indispensable pour avoir un plan détaillé de l’existant, afin de positionner correctement l’ouvrage à réaliser. La méthodologie employée dépend des besoins, mais aussi de la zone concernée. Ainsi, pour le lever des axes routiers, le topographe utilise un scanner mobile tandis que les levés d’intérieurs nécessitent un scanner fixe.

La topographie est aussi utile pour la création de plans géoréférencés afin de positionner tous les types d’éléments de la zone concernée, qu’ils soient anthropiques ou construits par la main de l’homme. En outre, le topographe peut réaliser la matérialisation du tracé papier sur le terrain grâce à des piquets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

72 − = 64