Les erreurs courantes à éviter dans la création de newsletters

newsletter

Créer une newsletter percutante, c’est bien plus qu’un parcours du combattant. Les entreprises qui parviennent à tirer leur épingle du jeu sont celles qui ont compris les règles du jeu. Si vous souhaitez attirer l’attention de vos abonnés et les inciter à ouvrir vos emails, il vous faudra éviter certains écueils.

Négliger l’importance d’un contenu pertinent et engageant

Votre newsletter doit être un cadeau précieux aux yeux de vos abonnés. Si le contenu que vous leur proposez ne les séduit pas, ils n’hésiteront pas à se désabonner. La première erreur à éviter est donc de proposer des contenus creux, peu pertinents ou trop génériques par rapport aux attentes de votre cible. 

Privilégiez plutôt des articles de fond tournés vers la résolution des problèmes concrets que rencontrent vos lecteurs. Pensez à les impliquer grâce à des visuels saisissants, des questions ou des citations marquantes. Un logiciel de création de newsletter sera votre meilleur allié.

Par ailleurs, la pertinence du contenu est essentielle pour accrocher durablement vos abonnés. Mais vous devez également soigner la manière dont les informations sont présentées. La structure narrative doit être travaillée avec soin, rythmée par des transitions logiques, des apartés et des appels à l’action. 

Enfin, n’oubliez pas l’ingrédient magique : l’originalité ! Démarquez-vous en apportant un regard singulier sur votre secteur, en utilisant des tournures inattendues ou des analogies surprenantes. 

Négliger l’aspect visuel de la newsletter

La deuxième erreur fatale est de négliger l’aspect visuel de votre newsletter. N’hésitez pas à aérer le rendu, à insérer des illustrations et à jouer avec les polices et les couleurs. Un email qui a l’air dense et austère aura tôt fait de rebuter les lecteurs les plus pressés !

Structurez le contenu en sélectionnant un nombre limité de blocs. Chaque bloc doit être clairement délimité et aéré par des espaces blancs. Misez sur une charte graphique cohérente, avec des couleurs en petit nombre, qui correspondent à l’identité de votre marque.

Ignorer l’importance d’une ligne d’objet accrocheuse

Vous ne devez jamais sous-estimer l’importance de la ligne d’objet. Souvenez-vous qu’elle constitue la vitrine de votre newsletter ! C’est elle qui décidera de l’ouverture de votre email par l’abonné. Pourtant, de nombreux marketeurs se contentent d’un intitulé froid et générique qui n’interpelle personne.

Déployez plutôt toute votre créativité pour attiser la curiosité du lecteur ! Faites appel à des tournures accrocheuses, légèrement humoristiques ou qui laissent planer le suspense. Vous pouvez aussi jouer sur la peur de rater quelque chose d’important. En évoquant une opportunité à saisir ou un contenu exclusif, vous inciterez le prospect à ouvrir votre message.

Ne pas optimiser pour les appareils mobiles 

Avec les années, le mobile s’est imposé comme le principal terminal de lecture pour une majorité d’individus. Tout email mal formaté pour ces écrans restreints verra sa lisibilité gravement compromise !

Commencez donc par adopter un style sobre et minimaliste, sans fioritures inutiles. Limitez la largeur de votre newsletter à 600 pixels maximum et prévoyez des marges généreuses pour que le rendu ne soit jamais écrasé. De même, n’hésitez pas à espacer davantage les lignes de texte et à réduire légèrement la taille des polices.

Faites également preuve de sobriété dans l’utilisation des images. Privilégiez les visuels verticaux au bon format, ajoutez des textes alternatifs pertinents et optimisez le poids des fichiers. Une emphase trop grande sur les images lourdes accroîtra les temps de chargement et rebutera les lecteurs. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

23 − 13 =