PME : optimisez votre gestion financière

Accèder à toutes les nouvelles informations dans le milieu de l'entreprise et du business en ligne

PME : optimisez votre gestion financière

Selon les dernières statistiques publiées par l’INSEE, près de 99 % des entreprises légalement constituées en France sont des Petites et Moyennes Entreprises (PME). Ce pourcentage tient compte du nombre de microentreprises qui s’élevait à 3 963 561 en 2020 [1]. Il existe de nombreux conseils qui permettent de maximiser la performance d’une société. Dans cet article, vous trouverez des astuces simples et efficaces pour optimiser la gestion financière de votre entreprise.

Ouvrez un compte professionnel auprès d’une banque en ligne

Avant toute chose, il convient de préciser que seuls les fondateurs d’entreprises individuelles sont exonérés de l’obligation de créer un compte bancaire dédié à leur activité professionnelle. Toutes les sociétés disposant d’un capital social doivent se plier à cette contrainte imposée par la loi.

En réalité, la rigidité des règles qui régissent votre entreprise dépend principalement du statut juridique que vous aurez choisi. Elle peut également varier en fonction de votre chiffre d’affaires. Si celui-ci dépasse les 10 000 € pendant deux années consécutives, le travailleur indépendant ou le micro-entrepreneur est obligé d’ouvrir un compte courant professionnel.

Pour quelles raisons ouvrir un compte bancaire professionnel ?

Avant de solliciter les services des banques pro en ligne capables de répondre à vos besoins, il faut savoir pourquoi il est utile d’ouvrir un compte bancaire professionnel. D’abord, cela permet de séparer le patrimoine de l’entreprise de celui du dirigeant. Ainsi, il est possible de déterminer avec précision si une opération bancaire a été effectuée pour les besoins de la société ou à des fins personnelles. De même, il est plus facile de contrôler les entrées d’argent et les dépenses liées à la PME.

Ensuite, l’ouverture d’un compte bancaire professionnel vous donne la possibilité d’accéder à des services particulièrement intéressants pour les indépendants et les entrepreneurs. Vous pouvez notamment faciliter vos transactions bancaires. Un compte courant professionnel peut accompagner une entreprise tout au long de son existence. Il permet de simplifier la gestion financière, administrative, budgétaire et comptable d’une PME ou d’une microentreprise.

Comment ouvrir un compte pro ?

Pour ouvrir un compte bancaire professionnel, il vous suffit de fournir les informations demandées et de réunir les pièces justificatives suivantes :

  • une pièce d’identité du dirigeant ou du représentant légal,
  • les statuts juridiques de la société (ou du projet si celle-ci est encore en phase de création),
  • un justificatif d’existence ou d’immatriculation de l’entreprise (extrait Kbis ou fiche INSEE),
  • un justificatif d’utilisation d’un local commercial.

La présentation d’autres documents peut également être sollicitée en fonction de la situation de la PME et des exigences de la banque. À titre d’illustration, si la société est en phase de création, la production d’un business plan sera probablement requise. Dans certains cas, des informations personnelles concernant le dirigeant sont demandées.

Quels critères prendre en compte pour choisir sa banque en ligne ?

Maintenant que vous connaissez l’utilité d’ouvrir un compte bancaire professionnel, il est temps de penser aux critères à prendre en compte pour choisir votre banque en ligne.

Renseignez-vous sur la réputation, l’ancienneté et la réactivité de l’établissement. Examinez aussi les tarifs, les services ainsi que les moyens de paiement et d’encaissement proposés. Enfin, demandez s’il y a des services extrabancaires et supplémentaires intégrés dans l’offre. Certaines banques en ligne aident à la création de votre entreprise, assurent la gestion de vos factures et apportent des solutions d’épargne ou de financement.

banque en ligne gestion financière

Utilisez des logiciels de gestion de trésorerie

Comme son nom l’indique, un logiciel de gestion de trésorerie vous permet de simplifier vos tâches liées à vos finances. Il vous donne la possibilité de vérifier de manière plus claire, plus efficace et plus proactive vos ressources budgétaires. Grâce à cet outil, vous avez l’occasion de savoir plus facilement si les finances de votre entreprise sont suffisantes pour subvenir à ses besoins à court terme.

Un logiciel de gestion de trésorerie vous permet d’anticiper les éventuelles difficultés auxquelles votre PME pourrait être confrontée. Il vous amène à réfléchir à des projets d’agrandissement si vos finances sont florissantes. Il offre différentes fonctionnalités pouvant contribuer à l’optimisation de votre gestion de trésorerie. Certains logiciels vous proposent :

  • un suivi en temps réel et à distance de vos encaissements et de vos décaissements,
  • des alertes retards en cas d’expiration des délais de paiement ou de dépassement de découverts,
  • un accès illimité ou restreint à d’autres utilisateurs,
  • une vision nette des différents taux de change (particulièrement utile si votre PME effectue régulièrement des transactions à l’étranger),
  • une communication bancaire facilitée.

Pour choisir le logiciel de gestion qu’il vous faut, cernez préalablement vos besoins. Nous vous conseillons également d’étudier vos moyens budgétaires et d’analyser la performance des outils dont vous disposez déjà. Aussi, soyez attentif à la fréquence de pilotage de la trésorerie de votre entreprise.

logiciel de gestion de trésorerie

Faites des plans prévisionnels pour mieux organiser votre budget

Un plan prévisionnel peut être défini comme l’évaluation chiffrée de la faisabilité économique d’un projet. Il sert à mesurer la rentabilité financière d’un investissement, d’une activité de production ou d’une opération de restructuration. Il vous donne l’occasion de penser raisonnablement à la réorientation ou au développement de votre politique d’achat. Il vous permet aussi d’évaluer vos besoins en matière de financement.

Le plan prévisionnel vous évite de vous lancer dans un projet qui a peu de chance d’aboutir ou de générer des bénéfices importants. Il peut être utilisé pour prévenir et éliminer les risques auxquels la PME est exposée. Il incite à anticiper les éventuels problèmes de trésorerie.

Tenez-vous au courant des changements fiscaux de votre secteur d’activité

Vous souhaitez garder votre place sur le marché ou préserver votre avantage concurrentiel ? Soyez à l’affût des actualités et des changements qui concernent votre secteur d’activité. Il peut s’agir d’une nouvelle tendance, de dispositions réglementaires modifiées ou d’une réforme fiscale. Ce genre d’information vous sera d’une grande utilité pour optimiser votre gestion financière et vous faire profiter d’une éventuelle réduction ou exonération d’impôts.

En tant qu’entrepreneur, vous serez certainement intéressé par les dispositifs qui vous permettront de réduire vos dépenses. Ainsi, renseignez-vous sur les conjonctures économiques pouvant favoriser ou non le développement de votre PME.

Source :

[1] https://www.insee.fr/fr/statistiques/2016091#tableau-figure1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − = 8