Elon Musk Vivian Jenna Wilson : résumé de la séparation

Elon Musk et Vivian Jenna Wilson ont récemment franchi une étape importante dans leur cheminement vers l’acceptation et la compréhension de l’identité de genre. Vivian, la fille d’Elon Musk âgée de 18 ans, a officiellement changé de nom et de sexe devant la cour supérieure du comté de Los Angeles. 

Cette décision a été prise avec beaucoup de réflexion et de considération par le père et la fille, car ils font cette transition ensemble. Avec cette décision, il est clair que notre société accepte de plus en plus les personnes qui s’identifient différemment du genre qui leur a été assigné à la naissance.

Comment Elon Musk et Vivian Jenna Wilson en sont-ils arrivés à cette décision ?

La décision de Jenna Wilson de changer de nom et de sexe est le résultat d’un long processus de découverte de soi, d’exploration et d’acceptation. Vivian explore son identité sexuelle depuis son enfance, mais ce n’est qu’à 18 ans qu’elle a décidé de l’officialiser. 

Les deux personnes ont décidé ensemble que ce serait la bonne étape pour elles deux. Elon Musk a toujours soutenu sa fille dans son cheminement vers la découverte de soi, en respectant ses souhaits et en restant à ses côtés.

Pour obtenir l’autorisation de changer de sexe, Vivian Jenna Wilson a dû prouver qu’elle vivait comme son genre préféré depuis au moins deux ans avant de déposer sa demande. Elle a notamment suivi des séances de thérapie avec des professionnels certifiés qui pouvaient témoigner de l’authenticité de son identité

Elle a également travaillé avec un avocat expérimenté, spécialisé dans les questions de droit de la famille liées à l’identité sexuelle, qui l’a aidée à remplir tous les documents requis.

Après avoir présenté toutes les preuves nécessaires au tribunal, un juge a finalement approuvé la demande et a autorisé la délivrance d’un nouvel acte de naissance indiquant le nom et le marqueur de genre choisis par Vivian.

avocat expérimenté

Procédure à suivre pour obtenir un changement de nom et de sexe auprès de la Cour supérieure du comté de Los Angeles

La procédure d’obtention d’un changement de nom et de sexe auprès de la cour supérieure du comté de Los Angeles est longue et exige qu’une personne démontre qu’elle a vécu dans son genre préféré pendant au moins deux ans avant de déposer sa demande. 

Cela peut se faire en fournissant des preuves telles que des séances de thérapie avec des professionnels certifiés, un rapport de médecin montrant les traitements hormonaux, ou toute autre preuve de transition de genre.

Outre la présentation de la preuve de la transition de genre, la personne doit également déposer une demande auprès du tribunal, accompagnée de divers documents justificatifs. 

Ces documents comprennent un affidavit de changement de nom établi par un avocat californien agréé qui expose les faits et les circonstances entourant la demande de changement de nom et de sexe.

En outre, le demandeur doit soumettre trois copies de son certificat de naissance certifié ou, dans certains cas, une ordonnance du tribunal indiquant son ancien nom légal et son ancien sexe.

Une fois que tous les documents ont été soumis au tribunal, le juge les examine et prend la décision d’accepter ou non la demande de changement de nom et de sexe.

En cas d’approbation, le tribunal délivrera un nouvel acte de naissance reflétant la nouvelle identité ainsi que tout autre changement supplémentaire demandé par le demandeur.

traitements hormonaux

S’agit-il d’une pratique courante pour les personnes en transition de genre ?

Il est assez courant pour les personnes en transition de genre d’obtenir un changement de nom et de genre devant un tribunal. Cette procédure implique le dépôt d’une demande auprès du tribunal, la fourniture de preuves de la transition de genre, telles que des séances de thérapie avec des professionnels certifiés.

Il doit y avoir également un rapport de médecin faisant état de traitements hormonaux, et la présentation de documents tels qu’un affidavit de changement de nom établi par un professionnel spécialisé et agréé.

Une fois la demande déposée, le juge examinera toutes les preuves fournies et prendra la décision d’approuver ou non la demande. En cas d’approbation, le tribunal peut rendre une ordonnance stipulant que le nom et le sexe antérieurs de la personne sont invalidés et remplacés par le nom et le marqueur de sexe qu’elle préfère. 

Ce processus permet aux personnes de prendre le contrôle de leur identité et d’être officiellement reconnues par le tribunal dans le genre qu’elles souhaitent.

Dans certains cas, certains États peuvent exiger des preuves supplémentaires de la transition avant de délivrer une ordonnance autorisant le changement de nom et de sexe, il peut s’agir de déclarations sous serment signées par deux témoins qui connaissent personnellement la personne en transition ou d’autres formes de preuves. 

En outre, de nombreux États autorisent désormais les mineurs à demander un changement de nom et de sexe sans le consentement de leurs parents s’ils sont accompagnés d’un parent ou d’un tuteur lors du dépôt de leur demande.

Bien que ce processus puisse sembler intimidant, il est souvent nécessaire car il permet de s’assurer que l’identité des personnes est correctement reflétée dans les dossiers gouvernementaux ainsi que dans d’autres documents officiels. 
Elle offre également une protection juridique aux personnes qui choisissent de changer de sexe en garantissant que leur nom, leur identité de genre et d’autres informations personnelles restent privés jusqu’à ce qu’elles aient terminé leur transition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

41 − 34 =