newsletter spam

Pourquoi ma newsletter passe en spam ?

Lorsque votre newsletter se retrouve dans le dossier de spam des destinataires, cela peut être frustrant. Cet article explique les raisons courantes pour lesquelles cela se produit et propose des solutions pour améliorer la délivrabilité de vos newsletters. Les filtres anti-spam, utilisés par les fournisseurs d’accès internet et les clients de messagerie, jouent un rôle clé dans la décision de filtrage des e-mails. Il est important de comprendre les critères pris en compte par ces filtres pour éviter que vos newsletters soient considérées comme indésirables.

En adoptant de bonnes pratiques telles que l’utilisation d’une adresse mail liée à votre nom de domaine, la personnalisation de l’adresse d’envoi, l’enregistrement de votre domaine, l’évitement d’acheter ou de copier des listes de contacts, la suppression des adresses erronées de votre liste, l’utilisation de minuscules dans l’objet de votre newsletter, l’évitement de mots à éviter associés au spam, la rédaction d’un objet de mail court, et la facilitation des désabonnements, vous pouvez améliorer la délivrabilité de vos newsletters et éviter qu’elles ne finissent en spam.

Comment apprivoiser un filtre anti-spam ?

Les filtres anti-spam sont utilisés pour filtrer les e-mails reçus avant de les remettre aux destinataires. Pour améliorer la délivrabilité de votre newsletter, il est important de comprendre comment fonctionnent ces filtres et d’apprendre à composer avec eux. Ils jouent un rôle de passoire en filtrant les e-mails en fonction de différents critères.

En tant qu’expéditeur, vous devez vous assurer de suivre des bonnes pratiques pour éviter d’être bloqué par ces filtres. Cela comprend l’utilisation d’un autorépondeur de confiance, la connaissance des différents filtres que votre e-mail doit passer (autorépondeur, fournisseur d’accès internet, service informatique de l’entreprise, client de messagerie), et la compréhension des leviers que vous pouvez actionner pour améliorer la délivrabilité de votre newsletter.

Voici quelques conseils pour apprivoiser un filtre anti-spam :

  1. Utilisez un autorépondeur de confiance qui a une bonne réputation auprès des filtres anti-spam.
  2. Connaissez les différents filtres que votre e-mail doit passer, tels que ceux de l’autorépondeur, du fournisseur d’accès internet, du service informatique de votre entreprise et du client de messagerie du destinataire.
  3. Comprenez les leviers que vous pouvez actionner pour améliorer la délivrabilité de votre newsletter, comme l’optimisation de votre contenu, la personnalisation de vos envois et l’adaptation à différents clients de messagerie.

Avec ces conseils, vous pourrez mieux appréhender les filtres anti-spam et augmenter vos chances de parvenir à la boîte de réception de vos destinataires.

Quels critères sont pris en compte pour filtrer les newsletters ?

Les filtres anti-spam utilisent différents critères lorsqu’ils filtrent les newsletters. Comprendre ces critères peut vous aider à adapter votre stratégie d’envoi de newsletters pour améliorer leur délivrabilité et éviter qu’elles ne soient considérées comme du spam. Les principaux critères de filtrage sont :

  1. Filtrage comportemental : Ce critère observe le comportement des destinataires vis-à-vis de la newsletter. Il prend en compte des actions telles que l’ouverture, la lecture, les clics, les réponses, la suppression ou le blocage de la newsletter, ainsi que les désabonnements. Si les destinataires réagissent négativement à votre newsletter, cela peut affecter votre délivrabilité.
  2. Filtrage par réputation : La réputation de l’expéditeur et de l’autorépondeur utilisé est un critère important. Si votre adresse mail ou votre autorépondeur sont considérés comme spammeurs, cela peut nuire à votre délivrabilité. Il est essentiel d’adopter de bonnes pratiques pour maintenir une bonne réputation.
  3. Filtrage par contenu : Ce critère examine le contenu visible de la newsletter, notamment le texte et les images, ainsi que le code HTML. Les filtres anti-spam analysent le contenu pour détecter des éléments associés au spam, tels que des mots clés ou des constructions de phrases spécifiques. Il est important de veiller à la qualité et à la pertinence de votre contenu pour éviter d’être marqué comme spam.

En comprenant ces critères de filtrage, vous pouvez ajuster votre stratégie d’envoi de newsletters afin de maximiser leur délivrabilité. Veillez à suivre les bonnes pratiques et à fournir un contenu de qualité pour éviter d’être filtré comme spam.

critères de filtrage des newsletters

10 bonnes pratiques à adopter pour améliorer la délivrabilité de tes newsletters

Pour améliorer la délivrabilité de vos newsletters et éviter qu’elles ne soient considérées comme du spam, vous pouvez adopter les bonnes pratiques suivantes :

  1. Utilisez une adresse mail liée à votre nom de domaine
  2. Personnalisez votre adresse d’envoi
  3. Demandez à vos abonnés de vous enregistrer dans leurs contacts
  4. Authentifiez votre domaine
  5. Évitez d’acheter ou de copier des listes de contacts
  6. Veillez à la qualité de votre liste de contacts
  7. Écrivez en minuscule
  8. Évitez les mots à éviter associés au spam
  9. Rédigez un objet de mail court
  10. Facilitez les désabonnements

Ces bonnes pratiques vous aideront à améliorer votre réputation d’expéditeur et à augmenter les chances que vos newsletters atteignent la boîte de réception des destinataires. En suivant ces conseils, vous pouvez optimiser la délivrabilité de vos newsletters et garantir qu’elles sont perçues comme des messages légitimes et pertinents par vos abonnés.

Bonnes pratiques Avantages
Utiliser une adresse mail liée à votre nom de domaine Cela renforce votre légitimité en tant qu’expéditeur et augmente la confiance des destinataires.
Personnaliser votre adresse d’envoi Cela permet de donner une impression de proximité et d’établir un lien personnalisé avec vos abonnés.
Demander à vos abonnés de vous enregistrer dans leurs contacts Cela réduit les risques que vos newsletters soient considérées comme du spam et améliore votre délivrabilité.
Authentifier votre domaine Cela renforce votre réputation en tant qu’expéditeur fiable et crédible.
Éviter d’acheter ou de copier des listes de contacts Cela garantit que vous ne contactez que des personnes qui ont donné leur consentement et réduit les risques de plaintes et de désabonnements.
Veiller à la qualité de votre liste de contacts Cela vous permet de vous adresser à un public engagé et intéressé par vos newsletters, ce qui améliore votre taux d’ouverture et de clics.
Écrire en minuscule Cela évite l’impression d’agressivité ou de promotion excessive souvent associée aux e-mails indésirables.
Éviter les mots à éviter associés au spam Cela réduit les chances que vos newsletters soient filtrées par les filtres anti-spam.
Rédiger un objet de mail court Cela incite les destinataires à ouvrir vos e-mails et à les lire jusqu’au bout.
Faciliter les désabonnements Cela respecte les préférences des destinataires et réduit les risques de plaintes et de signalement de spam.

En appliquant ces bonnes pratiques, vous êtes sur la bonne voie pour optimiser la délivrabilité de vos newsletters et garantir qu’elles parviennent à vos abonnés sans être bloquées par les filtres anti-spam.

Utiliser des outils adaptés pour éviter le spam

L’utilisation d’outils adaptés est essentielle pour garantir que vos newsletters n’atterrissent pas dans le dossier de spam. Ces outils vous aident à gérer la réputation de votre adresse mail, à obtenir des statistiques sur l’envoi de vos newsletters et à suivre les bonnes pratiques pour maximiser la délivrabilité de vos e-mails.

Les outils de mailing, qu’ils soient gratuits ou payants, offrent une variété de fonctionnalités pour assurer que vos newsletters atteignent la boîte de réception des destinataires. Ils vous permettent de :

  1. Gérer votre réputation : Ces outils vous aident à évaluer votre réputation en tant qu’expéditeur en surveillant les plaintes de spam et en vous fournissant des informations sur votre score de réputation. En connaissant et en améliorant votre réputation, vous augmentez vos chances d’éviter les filtres anti-spam.
  2. Analyser les statistiques : Grâce à ces outils, vous pouvez obtenir des informations détaillées sur l’envoi de vos newsletters, telles que le taux d’ouverture, le taux de clics et le taux de désabonnement. Ces données vous aident à ajuster votre stratégie et à améliorer l’efficacité de vos campagnes.
  3. Optimiser le formatage : Les outils de mailing vous permettent de suivre les bonnes pratiques HTML pour vous assurer que vos e-mails sont correctement formatés et adaptés à la lecture sur différents clients de messagerie. Ils vous aident à éviter les erreurs courantes qui pourraient déclencher les filtres anti-spam.

En utilisant des outils adaptés, vous pouvez améliorer la délivrabilité de vos newsletters et vous assurer qu’elles arrivent à bon port, dans la boîte de réception de vos abonnés.

outils adaptés pour éviter le spam

Un exemple de comparaison d’outils de mailing :

Nom de l’outil Type Prix Fonctionnalités
Mailchimp Gratuit et payant Gratuit pour un nombre limité de contacts, plans payants à partir de 9,99€/mois Gestion des listes de contacts, modèles de newsletter, suivi des statistiques
Sendinblue Gratuit et payant Gratuit pour un nombre limité de contacts, plans payants à partir de 19€/mois Gestion des listes de contacts, automatisation des campagnes, suivi des statistiques avancées
Mailjet Payant Plans payants à partir de 8,69€/mois Envoi d’e-mails en masse, suivi des statistiques avancées, API pour l’intégration

Il est important de trouver l’outil qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget. En choisissant un outil adapté, vous pouvez améliorer votre stratégie d’envoi de newsletters et éviter que vos e-mails ne soient considérés comme du spam.

Créer une Newsletter de qualité

Pour créer une newsletter de qualité, vous devez suivre certaines bonnes pratiques afin d’éviter qu’elle ne soit considérée comme du spam. Voici quelques conseils pour vous aider :

  1. Utilisez un langage irréprochable : Votre newsletter doit être rédigée avec un langage clair et sans fautes d’orthographe. Veillez à utiliser une grammaire correcte et à vous relire attentivement avant de l’envoyer.
  2. Proposez un contenu intéressant et pertinent : Vos abonnés attendent de recevoir des informations utiles et pertinentes dans votre newsletter. Choisissez des sujets qui les intéressent et apportez-leur de la valeur ajoutée avec des conseils, des astuces ou des actualités pertinentes.
  3. Appliquez les bonnes pratiques du format HTML : Lorsque vous utilisez le format HTML pour votre newsletter, veillez à suivre les meilleures pratiques recommandées par les experts en email marketing. Limitez la largeur de l’e-mail pour une meilleure lisibilité, anticipez le blocage des images en fournissant un contenu alternatif, gardez le code propre et léger pour une meilleure compatibilité avec les différents clients de messagerie, adaptez votre contenu aux appareils mobiles, choisissez des polices lisibles et vérifiez tous les liens avant de l’envoyer.
  4. Privilégiez le texte par rapport au HTML : Bien que le format HTML puisse être esthétiquement attractif, il est préférable de prioriser le texte dans votre newsletter. Les filtres anti-spam peuvent être plus stricts avec les e-mails contenant trop de balises HTML. Donc, utilisez un design simple et épuré avec un texte clair et concis.

En appliquant ces bonnes pratiques, vous créerez des newsletters de qualité qui susciteront l’intérêt de vos abonnés et éviteront qu’elles ne soient considérées comme du spam.

newsletter de qualité

Vérifier les fournisseurs internet

Il est essentiel de vérifier les différents fournisseurs internet pour comprendre comment leurs filtres anti-spam fonctionnent et s’ils bloquent vos e-mails. Chaque fournisseur internet a ses propres critères de filtrage, ce qui signifie que vos e-mails peuvent être reçus différemment selon le fournisseur utilisé par vos destinataires.

En plus des filtres anti-spam, la réputation de votre adresse mail joue également un rôle dans la décision des fournisseurs internet. Si votre adresse mail est considérée comme spammeuse, il est possible que vos e-mails soient bloqués.

Pour éviter que vos e-mails ne soient bloqués par les fournisseurs internet, vous devez comprendre comment fonctionnent leurs filtres et adapter votre stratégie d’envoi en conséquence. En améliorant la réputation de votre adresse mail et en appliquant les bonnes pratiques de délivrabilité, vous pouvez augmenter vos chances que vos e-mails atteignent la boîte de réception des destinataires.

fournisseurs internet

Utilisez l’image ci-dessus pour visualiser les fournisseurs internet les plus populaires et leurs filtres anti-spam associés

Fournisseur Internet Filtres Anti-Spam
Orange SpamAssassin, Brightmail
Free SpamAssassin, Symantec Clearwell
Bouygues Telecom SpamAssassin, Barracuda
SFR SpamAssassin, Brightmail

La réputation de votre adresse mail et les critères de filtrage utilisés par les fournisseurs internet peuvent évoluer avec le temps. Il est donc recommandé de vérifier régulièrement vos statistiques d’envoi et de surveiller la délivrabilité de vos e-mails. En restant attentif aux changements, vous pourrez adapter votre stratégie et maximiser l’efficacité de vos campagnes de newsletters.

Calculez votre SPAM score

Le SPAM score est un indicateur essentiel pour mesurer les probabilités qu’un e-mail soit considéré comme du spam. Il est crucial de comprendre comment votre contenu peut influencer votre SPAM score afin d’améliorer la délivrabilité de vos newsletters. Certains mots ou éléments dans votre e-mail peuvent faire augmenter votre SPAM score, provoquant ainsi le filtrage par les filtres anti-spam. Pour évaluer la probabilité que vos newsletters soient perçues comme du spam, vous pouvez utiliser des outils tels que Mail Tester qui vous fournissent une analyse détaillée de votre e-mail.

En examinant votre SPAM score, vous pouvez identifier les aspects de votre contenu qui pourraient déclencher une classification en tant que spam. En ajustant votre contenu en conséquence, vous pouvez augmenter la probabilité que vos newsletters atteignent la boîte de réception de vos abonnés. Assurez-vous d’éviter l’utilisation excessive de mots ou de phrases suscitant la méfiance, tels que « gratuit », « promotion », « offre spéciale », etc.

Utiliser des outils d’évaluation de SPAM score vous permet de vous assurer que votre contenu est optimisé pour éviter d’être indésirable. En surveillant régulièrement votre SPAM score, vous pouvez apporter des ajustements continus et affiner votre stratégie d’envoi d’e-mails pour améliorer la délivrabilité de vos newsletters.

Voici quelques conseils pour réduire votre SPAM score :

  • Évitez d’utiliser des mots et des phrases fréquemment associés au spam dans l’objet et le corps de vos e-mails.
  • Ne répétez pas excessivement les mêmes mots ou expressions dans votre contenu.
  • Évitez les polices et les couleurs flashy qui pourraient être perçues comme du contenu indésirable.
  • Ne créez pas des e-mails uniquement composés d’images sans texte.

En prenant en compte ces conseils et en surveillant régulièrement votre SPAM score, vous pouvez améliorer la délivrabilité de vos newsletters et augmenter les chances qu’elles parviennent à la boîte de réception de vos abonnés.

SPAM score

Vérifier si vous n’êtes pas dans une liste noire (blacklist)

Il est possible que votre adresse mail soit placée dans une liste noire, ou blacklist, ce qui peut empêcher vos e-mails d’atteindre leurs destinataires. Si vous constatez que vos e-mails ne sont pas délivrés et que vous suspectez d’être sur une liste noire, il est essentiel de vérifier cette situation.

Pour vérifier si vous êtes sur une liste noire, vous pouvez utiliser des outils tels que Sender Score. Ces outils vous permettent d’analyser la réputation de votre adresse mail et de vérifier si celle-ci est bloquée par certains services de messagerie.

Si vous découvrez que vous êtes sur une liste noire, il est important de prendre des mesures pour résoudre cette situation. Voici quelques actions que vous pouvez entreprendre pour améliorer votre réputation en tant qu’expéditeur :

  • Identifiez la raison pour laquelle vous avez été placé sur la liste noire.
  • Contactez le responsable de la liste noire et demandez la suppression de votre adresse mail.
  • Prenez des mesures pour éviter que cela ne se reproduise, en respectant les bonnes pratiques d’envoi d’e-mails.
  • Surveillez régulièrement la réputation de votre adresse mail pour éviter d’être à nouveau bloqué.

En vérifiant régulièrement si vous êtes sur une liste noire et en prenant les mesures nécessaires pour résoudre cette situation, vous pouvez améliorer la délivrabilité de vos e-mails et éviter d’être bloqué par les filtres anti-spam.

À retenir

Il est essentiel de vérifier si vous êtes sur une liste noire afin d’améliorer la délivrabilité de vos e-mails. En prenant des mesures pour résoudre cette situation et en respectant les bonnes pratiques d’envoi d’e-mails, vous pouvez éviter d’être bloqué et améliorer votre réputation en tant qu’expéditeur.

Utilisez une adresse avec nom de domaine personnalisé

Améliorez votre réputation d’expéditeur et votre délivrabilité en utilisant une adresse mail personnalisée avec un nom de domaine. Les adresses mail associées à votre nom de domaine sont perçues comme plus légitimes et professionnelles. Cette approche vous permettra également de vous démarquer et d’éviter que vos e-mails soient bloqués par les clients de messagerie.

Il existe différentes façons d’obtenir une adresse mail avec un nom de domaine personnalisé. Vous pouvez utiliser les services de votre fournisseur d’hébergement web ou opter pour une solution de messagerie professionnelle. Quelle que soit la méthode que vous choisissez, l’important est d’avoir une adresse mail qui reflète votre entreprise et renforce votre crédibilité.

En utilisant une adresse mail personnalisée, vous renforcez la confiance de vos destinataires et vous réduisez les risques d’être considéré comme un expéditeur indésirable. Une bonne réputation d’expéditeur est essentielle pour optimiser la délivrabilité de vos e-mails et garantir qu’ils atteignent la boîte de réception des destinataires.

En conclusion, investir dans une adresse mail personnalisée avec un nom de domaine est un choix stratégique pour améliorer votre réputation en tant qu’expéditeur et augmenter la délivrabilité de vos e-mails. N’oubliez pas d’adopter les bonnes pratiques mentionnées précédemment pour maximiser les résultats de vos campagnes de newsletter.

FAQ

Pourquoi ma newsletter passe en spam ?

Lorsque votre newsletter se retrouve dans le dossier de spam des destinataires, cela peut être frustrant. Cet article explique les raisons courantes pour lesquelles cela se produit et propose des solutions pour améliorer la délivrabilité de vos newsletters.

Comment apprivoiser un filtre anti-spam ?

Les filtres anti-spam, utilisés par les fournisseurs d’accès internet et les clients de messagerie, jouent un rôle clé dans la décision de filtrage des e-mails. Il est important de comprendre les critères pris en compte par ces filtres pour éviter que vos newsletters soient considérées comme indésirables.

Quels critères sont pris en compte pour filtrer les newsletters ?

Les filtres anti-spam utilisent différents critères pour filtrer les newsletters. Le filtrage comportemental observe le comportement des destinataires, notamment s’ils ouvrent la newsletter, la lisent, cliquent sur les liens, y répondent, la mettent à la corbeille, la bloquent ou se désabonnent. Le filtrage par réputation se base sur la réputation de l’expéditeur et de l’autorépondeur utilisé. Le filtrage par contenu scrute le contenu visible de la newsletter (texte, image) et analyse le code HTML. Il est important de comprendre ces critères pour adapter votre stratégie d’envoi de newsletters.

10 bonnes pratiques à adopter pour améliorer la délivrabilité de tes newsletters

Pour améliorer la délivrabilité de vos newsletters et éviter qu’elles ne soient considérées comme du spam, vous pouvez adopter les bonnes pratiques suivantes: utiliser une adresse mail liée à votre nom de domaine, personnaliser votre adresse d’envoi, demander à vos abonnés de vous enregistrer dans leurs contacts, authentifier votre domaine, éviter d’acheter ou de copier des listes de contacts, veiller à la qualité de votre liste de contacts, écrire en minuscule, éviter les mots à éviter associés au spam, rédiger un objet de mail court, faciliter les désabonnements.

Utiliser des outils adaptés pour éviter le spam

L’utilisation d’outils adaptés pour l’envoi de vos newsletters peut contribuer à éviter qu’elles n’atterrissent dans le dossier de spam. Les outils de mailing, qu’ils soient gratuits ou payants, vous aident à gérer la réputation de votre adresse mail et à obtenir des statistiques sur l’envoi de vos newsletters. Ils vous permettent également de suivre les bonnes pratiques HTML pour vous assurer que vos e-mails sont correctement formatés et adaptés à la lecture sur différents clients de messagerie. Utiliser un bon outil peut contribuer à améliorer la délivrabilité de vos newsletters.

Créer une Newsletter de qualité

Pour éviter que vos e-mails ne soient considérés comme du spam, il est important de créer une newsletter de qualité. Cela signifie utiliser un langage, une orthographe et une grammaire irréprochables, ainsi qu’un contenu intéressant et pertinent pour vos abonnés. Lorsque vous utilisez le format HTML, il est essentiel de suivre les meilleures pratiques pour éviter d’être bloqué par les filtres anti-spam, telles que limiter la largeur de l’e-mail, supposer que les images peuvent être bloquées, garder le code propre et léger, adapter votre contenu aux mobiles, choisir des polices lisibles, vérifier les liens et privilégier le texte par rapport au HTML.

Vérifier les différents fournisseurs internet

Les différents fournisseurs internet peuvent avoir des filtres anti-spam qui fonctionnent différemment. Il est donc important de vérifier si l’un de vos fournisseurs internet bloque vos e-mails. La réputation de votre adresse mail, ainsi que celle de votre autorépondeur, peuvent également jouer un rôle dans la décision des filtres anti-spam. En comprenant comment fonctionnent ces filtres et en adaptant votre stratégie en conséquence, vous pouvez éviter que vos e-mails ne soient bloqués par les fournisseurs internet.

Calculez votre SPAM score

Le SPAM score est un indicateur utilisé pour mesurer les probabilités qu’un e-mail soit considéré comme du spam. Certains mots ou éléments dans votre e-mail peuvent faire augmenter votre SPAM score. Il est important de vérifier votre SPAM score à l’aide d’outils tels que Mail Tester afin d’évaluer la probabilité que vos newsletters soient considérées comme du spam et d’ajuster votre contenu en conséquence.

Vérifier si vous n’êtes pas dans une liste noire (blacklist)

Il est possible que votre adresse mail soit placée dans une liste noire, ou blacklist, ce qui peut empêcher vos e-mails d’atteindre leurs destinataires. Il est essentiel de vérifier si vous êtes sur une liste noire à l’aide d’outils tels que Sender Score. Si vous êtes sur une liste noire, vous devrez prendre des mesures pour résoudre la situation et améliorer votre réputation en tant qu’expéditeur.

Utilisez une adresse avec nom de domaine personnalisé

Utiliser une adresse mail avec un nom de domaine personnalisé peut contribuer à améliorer votre réputation d’expéditeur et votre délivrabilité. Les adresses mail liées à votre nom de domaine sont souvent considérées comme plus légitimes et professionnelles. Cela peut également vous aider à vous démarquer et à éviter que vos e-mails soient bloqués par les clients de messagerie. Il existe différentes façons d’obtenir une adresse mail avec un nom de domaine personnalisé, et il est recommandé d’envisager cette option pour améliorer votre délivrabilité.

Liens sources

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

43 − 33 =