Comment devenir agent d’accueil aéroportuaire ?

Accèder à toutes les nouvelles informations dans le milieu de l'entreprise et du business en ligne

Comment devenir agent d’accueil aéroportuaire ?

Vous avez toujours voulu travailler à l’aéroport, mais vous êtes malade en avion ? Vos chances ne sont pas encore perdues, car vous pouvez toujours embrasser une carrière d’agent d’accueil à l’aéroport.

Encore appelé agent d’escale, l’agent d’accueil aéroportuaire assiste et guide les passagers, afin de faciliter les arrivées, les départs et les correspondances. Indispensable pour le système aéroportuaire, cet agent est une figure incontournable dans une compagnie aérienne.

Si vous êtes à la recherche d’un emploi et que vous êtes intéressé par ce métier d’accueil, voici un article qui vous dit comment devenir agent d’accueil à l’aéroport.

Quelles sont les missions d’un agent d’accueil à l’aéroport ?

L’agent d’accueil aéroportuaire fait partie du personnel des services commerciaux d’une compagnie de transport aérien. Assis derrière le comptoir ou en mobilité à l’intérieur de l’aéroport, il prend en charge les passagers à leur arrivée, à leur départ ou en correspondance.

Concrètement, l’agent d’escale a pour mission d’accueillir les passagers, de les renseigner, de répondre à leurs questions et de les orienter vers le service adéquat. Les touristes qui viennent d’arriver veulent souvent savoir comment accéder aux transports ou encore quel est le meilleur hôtel de la ville.

De son côté, un passager prêt à voyager pourrait avoir des questions importantes à poser puisqu’il doit s’informer sur son vol et sur un changement ou un possible retard.

Par ailleurs, l’agent d’accueil aéroportuaire se charge de toutes les opérations d’enregistrement des passagers et de leurs bagages. Il facilite les formalités de correspondance, récupère les bagages à placer en soute et remet la carte d’embarquement. C’est ce professionnel qui vérifie les documents de voyage avant de laisser le passager monter à bord de l’avion.

Pour finir, l’agent d’accueil aéroportuaire veille au respect des consignes de sécurité et peut même prendre en charge les enfants en bas âge non accompagnés ou les personnes âgées ou à mobilité réduite.

En résumé, l’agent d’escale est chargé d’accueillir les passagers, d’encadrer les arrivées et les embarquements. Le métier d’agent d’accueil à l’aéroport est de ce fait, différent de celui d’hôtesse de l’air par exemple.

On dit souvent de ce métier qu’il ne bat jamais de l’aile, car les aéroports comme l’aéroport Charles de Gaulle auront toujours besoin d’agents pouvant assurer l’accueil et l’orientation des passagers. L’agent d’escale travaille en horaires décalés et même pendant les week-ends et les jours fériés.

Quelle formation pour devenir agent d’accueil à l’aéroport ?

Il n’y a pas de qualification particulière pour obtenir cet emploi. Aujourd’hui, de plus en plus de compagnies aériennes forment elles-mêmes leur personnel. Néanmoins, les recruteurs exigent souvent un diplôme de niveau Bac+2 lié de près ou de loin aux fonctions aéroportuaires ou d’accueil.

Nous pouvons citer le BTS en tourisme, le BUT en techniques de commercialisation, la licence professionnelle en logistique et transports internationaux ou encore la licence professionnelle en management des services aériens.

Vous pouvez également vous faire former au sein d’un centre de formation aéroportuaire comme E.A FORM ACTION qui se trouve à Roissy en France. Cette école vous propose de devenir agent d’accueil aéroportuaire au bout de 70 heures de formation.

Éligible à 100 % au CPF, cette formation est donnée par des formateurs expérimentés qui ont tout pour vous former au mieux aux exigences du secteur aéroportuaire. Pour avoir plus d’informations sur cette formation, vous pouvez directement rencontrer les dirigeants dans leurs bureaux à l’aéroport Roissy CDG.

Quelles sont les qualités et les compétences nécessaires pour devenir agent d’accueil à l’aéroport ?

En contrepartie à la facilité d’accès au métier, l’agent d’escale doit démontrer un certain nombre de qualités et compétences. Ainsi, vous devez faire preuve d’une excellente présentation et vous montrer parfaitement à l’aise dans la communication et le relationnel.

Un agent d’accueil doit être toujours souriant et rassurer d’une grande résistance au stress comme à la fatigue. Vous vous en doutez certainement ; dans un aéroport, vous avez toutes les chances de devoir converser en anglais. Il est de ce fait indispensable pour l’agent d’escale d’avoir la maîtrise courante de l’anglais.

Une autre précision très importante est que vous devez avoir un casier judiciaire vierge pour exercer en tant qu’agent d’accueil aéroportuaire auprès d’une compagnie aérienne. En effet, pour accéder aux zones réservées des aéroports, il faut nécessairement obtenir une autorisation préalable délivrée par la police aéroportuaire : le Titre de Circulation Aéroportuaire.

Les autorités policières ne vous délivreront ce document qu’après une enquête de moralité. Cela voudra tout simplement dire que tout problème avec la justice ou la police peut conduire à un refus de délivrance de ce titre.

Quel est le salaire d’un agent d’accueil à l’aéroport ?

Compte tenu des horaires décalés et de la variété des compagnies aériennes qui emploient, le salaire d’un agent d’accueil à l’aéroport est très variable. En France, un agent d’accueil à l’aéroport débutant peut gagner environ 1600 euros brut par mois plus des indemnités compensatoires pour horaires décalés.

Quelles sont les perspectives de carrière pour un agent d’accueil à l’aéroport ?

L’agent d’accueil à l’aéroport peut évoluer en carrière et acquérir des responsabilités au sein même de son équipe. Avec de l’expérience et une formation complémentaire, il peut devenir superviseur ou chef d’escale, coordonnateur commercial opérationnel ou encore coordonnateur des services opérationnels de l’aéroport.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − 16 =