Qui peut bénéficier de la prime de fin d’année ?

La prime de fin d’année est une rémunération reçue par un salarié d’une entreprise. Son taux et ses modalités sont régis par un contrat. Cette prime est communément appelée treizième mois.

En règle générale, tous les salariés d’entreprises sous contrat de travail ouvrent droit au troisième mois. Il faut toutefois que le salarié ait au moins 2 mois d’ancienneté, soit 44 jours. Il est également nécessaire que l’employé respecte les conditions dictées par l’entreprise qui l’emploie.

Les conditions pour bénéficier de la prime de fin d’année

Pour pouvoir bénéficier de la prime de fin d’année, vous devez tout d’abord vous assurer que l’entreprise dans laquelle vous travaillez a une convention collective qui permet son attribution. Ensuite, vous devez remplir certaines conditions indispensables. On compte parmi ces conditions :

  • Que vous soyez sous contrat partiel ou plein temps, vous devez obligatoirement avoir une ancienneté de minimum deux mois dans l’entreprise.
  • Si vous êtes un prestataire occasionnel de l’entreprise, il faut travailler au moins 44 jours avant d’espérer toucher cette prime.
  • Être salarié de l’entreprise et ne pas avoir été l’objectif d’une mise à pied disciplinaire pour erreur grave et ne pas avoir été licencié.
emploi-salarier-prime-de-fin-annee-2-image

Le montant de la prime de fin d’année

La valeur du troisième mois n’est pas fixe. Elle dépend en effet, d’une entreprise à une autre, du secteur d’activités, du chiffre d’affaires et de bien d’autres facteurs. En général, il peut correspondre à :

  • Le salaire d’un mois de travail ordinaire.
  • Une partie ou un pourcentage des revenus annuels.
  • Une rémunération fixée en forfait par la convention collective de l’entreprise.

Il faut également savoir que la prime de fin d’année peut dépendre du statut du salarié, de son expérience au sein de l’entreprise et de son poste.

Dans les cas où la convention collective ne fixe aucune modalité à ce sujet, le taux de cette prime est alors calculé selon les 12 mois de l’année travaillés.

La date de versement de la prime de fin d’année

La prime de fin d’année, parfois appelée prime de Noël porte bien son nom, puisqu’elle est versée en fin d’année. En effet, le salarié reçoit généralement le montant de son treizième mois à la fin du mois de décembre, le plus souvent autour du 20 décembre.

Parfois, la date de versement de la prime est fixée par la convention collective et dépend alors d’une entreprise à une autre.

Laisser un commentaire

23 − = 15