Quels sont les avantages du portage salarial ?

Accèder à toutes les nouvelles informations dans le milieu de l'entreprise et du business en ligne

Quels sont les avantages du portage salarial ?

Si vous souhaitez exercer votre activité professionnelle de façon indépendante tout en conservant les mêmes avantages qu’un salarié classique, vous devriez opter pour le portage salarial. Ce mode de travail est de plus en plus utilisé, vu qu’il constitue une alternative à la création d’une entreprise. Présentant de nombreux avantages sur le plan socioprofessionnel, voici quelques avantages du portage salarial !

Qu’est-ce que le portage salarial ?

La notion de portage salarial a évolué au fil du temps, en fonction des liens entre le client, la société de portage et le salarié. Déjà, par définition  le portage salarial est une forme d’emploi mise sur pied depuis le 19ème siècle. Le but premier était de solliciter l’aide d’experts et de professionnels sans pour autant leur conférer un statut direct lié aux activités de l’entreprise.

 Le salarié en question dispose des pleins droits pour gérer la partie administrative, juridique et financière de la société de portage salarial. Celle-ci joue le rôle de recruteur et de prestataire de service. Et pour s’octroyer les services d’un professionnel autonome ; ce dernier doit remplir certaines démarches administratives et se conformer à certaines exigences.

L’auto-emploi est certes une alternative enrichissante afin de faire face à la crise du chômage ; mais cette dernière peut présenter des limites. C’est dans cette mesure que les sociétés de portage salariale ont été mises sur pied afin d’aider les indépendants. Ces derniers pourront percevoir des fonds mensuels par simple affiliation, via les prestations et le statut de la société de portage.

Quels sont les avantages d’un portage salarial ?

Pour en revenir aux avantages du portage salarial, notez que cette démarche met le professionnel autonome à l’abri des contraintes liées à la gestion d’une entreprise. Ce dernier peut entreprendre convenablement et jouir d’un salaire à la hauteur de ses attentes et de ses compétences. A travers le portage salarial ; il est plus facile de centraliser les tâches d’une entreprise. Qu’il s’agisse de la signature de contrats ou du versement de salaires aux employés contractants.

Le salarié, affilié à une entreprise de portage salariale, peut souscrire à une protection sociale, selon les termes du code du travail. En plus, il bénéficie d’une assurance chômage et est éligible à toutes sortes de prêts auprès des organismes financiers.

La protection sociale

Lorsque vous êtes en portage salarial, vous êtes rattaché au régime général de la sécurité sociale. En fonction de votre lieu de résidence, vous serez affilié à la caisse d’assurance maladie. Dans cette condition, vous bénéficiez d’une couverture sociale au même titre qu’un salarié classique.

En cas de maladie ou d’accident, vous pouvez solliciter les prestations de la sécurité sociale pour le remboursement des frais médicaux. Aussi, cette institution vous permettra de percevoir des indemnités journalières pour les arrêts de travail.

L’assurance chômage

En tant que salarié porté, vous avez droit à une assurance chômage comme n’importe quel autre salarié, selon l’ordonnance 2015-380 du 02 avril 2015 relative au portage salarial. Lorsque votre contrat arrive à expiration ou cas de rupture avec votre société de portage salarial ou lors d’une procédure de mise à pied disciplinaire, vous avez la possibilité de bénéficier des indemnités de chômage.

Cependant, ce privilège n’est possible si et seulement si vous comptabilisez 88 jours ou 610 heures de travail au cours des 28 mois précédant la rupture de votre contrat. Pour jouir de vos droits au chômage, vous devrez vous inscrire avec le statut ‘’demandeur d’emploi’’ auprès de Pôle Emploi, avec votre attestation de portage salarial.

La cotisation retraite

Le droit à la retraite est l’un des nombreux avantages du portage salarial. À l’instar des salariés ordinaires, chaque employé porté cotise aux caisses de retraite. Cette cotisation est déduite de la rémunération de l’employé porté à travers le prélèvement de charges salariales et patronales.

Pour une retraite à taux plein, le portage salarial est également l’une des méthodes utilisées par les cadres en fin de carrière désirant acquérir des trimestres supplémentaires. Ce statut leur permet de conserver la protection sociale qu’ils avaient en tant que salariés.

Les congés payés

Que vous soyez en contrat à durée déterminée ou en contrat à durée indéterminée, en portage, vous aurez droit aux congés payés ou aux primes de fin d’année. Comme dans le salariat, vous disposez de 25 jours ouvrés de congés par an. Par ailleurs, vous êtes libre de prendre vos congés quand vous voulez. Vous disposez en tant qu’indépendant en portage salarial, d’une liberté dans la planification de votre emploi du temps.

Cependant, le système de calcul de vos congés payés peut être différent de celui d’un salarié ordinaire. Ici le calcul se fait compte tenu du temps de travail effectué dans le cadre de vos prestations.

Les droits à la formation

En portage salarial, vous bénéficiez des droits à la formation au même titre que les salariés ordinaires. Il est très important de prendre en considération cet avantage lors du choix de vos options.

Ainsi, votre compte personnel de formation sera alimenté par votre entreprise de portage salarial à chaque fois que vous effectuez une mission. À cet effet, un crédit de formation de 500 euros l’an vous vous sera alloué. Pour avoir droit au compte formation, vous devrez justifier de quatre mois d’ancienneté en tant que porté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

65 − 63 =